Jouer pour s’instruire

empty

Q01.png


La pédagogie traditionnelle est-elle révolue?


reponses

space

Décoder et assimiler une grande quantité d’information peut, aux yeux de plusieurs, rapidement se transformer en une tâche fastidieuse. Afin de contourner cette perception, pourquoi ne pas partir à la recherche d’une alternative, loin des sentiers battus?

space

Par où commencer nos recherches?

Le jeu, dans son plus simple appareil, facilite l’apprentissage à l’Homme. Son approche ludique et sa façon amusante d’amener la matière viennent modifier notre perception à l’égard de ce qui est factuel.

Imaginons le scénario suivant :

  • J’assiste à un cours d’histoire qui porte sur la période de la Renaissance.
  • En classe, tenter de rester concentré ou d’éviter de somnoler se révèle être une tâche pénible pour moi.
  • De retour à la maison, jouer plusieurs heures d’affilée à Assassin’s Creed ¹ source.png s’avère être, à l’inverse, un réel plaisir!

Grâce à son aspect attrayant et interactif, le jeu m’a permis d’assimiler de l’information sur la Renaissance italienne, et ce, avant même que j’aie eu le temps de m’en rendre compte! Sublime, n’est-ce pas?

vinci_small.pngspace

Je ne remet pas en doute la pertinence de l’enseignement traditionnel. Cependant, la dimension que me propose le jeu se montre plus enrichissante au point de vue pédagogique. Une dimension qui, selon moi, mérite d’être observée de plus près.
space

Au fond, il s’agit de susciter l’intérêt!

Demande « où se trouve la région du Mordor? » à un mordu du Seigneur des anneaux. Il te répondra avec volonté et enthousiasme.

spaceautodidacte.pngspace

Certains fans sont capable de cartographier la Terre du Milieu (Middle-earth) ² source.png en entier, mais incapable de situer correctement 10 pays de continents voisins sur un globe terrestre. D’autres apprennent le sindarin, une langue imaginaire parlée par les elfes, sans toutefois se soucier d’apprendre l’anglais, une langue vivante parlée sur Terre.

Peut-on affirmer, ici, que J. R. R. Tolkien a réussi là où l’école a échoué? Après tout, la publicité, les films ainsi que les jeux vidéos nous prouvent constamment qu’il est possible de captiver ses publics de par la façon de présenter son contenu. Je ne vois pas comment notre système d’éducation ne pourrait pas lui aussi y parvenir.

gollum_small.png

up_arrow


messources.png

1 source.png  2 source.png


Advertisements

Une réflexion sur “Jouer pour s’instruire

  1. Bien d’accord avec toi!

    Je crois que l’âge de l’enseignement magistral est révolu. Nous vivons dans une ère où l’information est rapidement accessible au bout de nos doigts. Il serait donc pertinent de revoir la façon d’enseigner et de revoir la stratégie pour qu’elle soit plus interactive. Le bourrage de crâne n’a plus sa place en 2017 selon moi. Les apprentissages doivent davantage se concentrer sur le développement de compétences plutôt que de connaissances. Évidemment, je comprend que c’est impossible dans certains champs d’étude, mais il serait pertinent de modifier les modalités d’enseignement dans les domaines où c’est possible.

    L’apprentissage par le jeu, comme tu le suggères, s’avère un outil intéressant dans l’avenir de l’enseignement. Il s’agit de mettre à l’oeuvre les compétences des étudiants à travers la résolution de situations.

    Plusieurs remettent en cause l’efficacité des cours magistraux :
    http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/14/cours-magistraux-efficacite-pedagogie-active_n_5321291.html

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s